Tous les articles par charlottep

Evolution de mon travail depuis 1995

 

 

Les dernières années, avant l’an 2000 j’ai commencé un travail en grès prenant racines dans le milieu marin. Cette inspiration m’est certainement venue de la réalité et de  l’importance des étendues d’eau et de mer, qui au Danemark (mon pays d’origine) est partout et jamais très  loin. De cet élément liquide, parfois translucide, calme, agité ou violent, de couleurs changeantes, toujours dans un paysage horizontal, ont surgi des pièces émanant d’une création plus personnelle. (Plats en forme de poissons et crevettes)

Dès le début du nouveau siècle, d’autres pièces leur ont succédé.

La recherche d’une verticalité, le rêve des lointains ont fait naître des animaux, fiers et gracieux, herbivores surtout, alertes et inquiets, à long cou ou aux oreilles dressées. Souvent debout ou parfois couchés, ces animaux vigilants sortis de la terre, ont longtemps fait partie de mon paysage (Girafe, Okapi, Zèbre et Alpaga.).Ces pièces m’ont accompagnée pendant dix ans.

Puis, de nouveau un besoin de changement est survenu. L’envie de mouvement, de légèreté, de tendre vers quelque chose de plus aérien. L’oiseau a toujours fait partie de mon environnement, les paysages de bord de mer, ou dans les jardins qui m’entouraient. Le socle est devenu indispensable comme contre point d’équilibre à l’oiseau suspendu. Ensuite, le travail autour de cette base a pris de l’importance et le socle fait maintenant entièrement partie de la pièce.

Au printemps 2010, une série intitulée « Avancer dans la vie à pas de danseur » à été exposée au nouveau Centre Céramique Contemporain à La Borne.

Charlotte Poulsen

Mes pièces sont formées avec des grès de différents grains, la porcelaine apparaît aussi, je peins la surface avec des engobes colorées, et introduit de l’email par touche précises. Les cuisons sont au four à gaz ou à bois de 1240° à 1280°.

 

EXPOSITIONS PERSONNELLE

2013 – « Entre nuage et ombre », Galerie Iroha, Dordrecht Pays-Bas, du 27 avril au 25 mai.
2011 – « Charlotte Poulsen et Eric Zambeaux », Herbignac (Loire-Atlantique), les 4 et 5 juin.
«  Charlotte Poulsen et Montserrat Torrents », Galerie de l’Ancienne Poste, Toucy (Yonne)
du 5 novembre au 6 janvier 2012.
2010 – « Carte Blanche à Charlotte Poulsen » Centre Céramique Contemporaine La Borne (Cher),
du 17 juillet au 11 août.
2009 – « Charlotte Poulsen ,Sculptures de Grès ,Zaurel,Gravures et Papiers »
Galerie Geneviève Godar, Lille (nord),du 7 mai au 8 juin.
2006 – « Bestiaire africain », galerie du Don, Montsalvy (Cantal), du 1er juillet au 10 août.
« Fabienne Claesen, Charlotte Poulsen, un duo », maison des Arts, Conches (Eure),
du 8 juillet au 2 septembre.
« Charlotte Poulsen et Nanouk Anne Pham », galerie Loes & Reinier, Deventer (NL),
du 22 octobre au 18 novembre.
2005 – «  Au gré des sables », avec le peintre Pierre Duclou, galerie Sassi-Milici, Vallauris.
2004 – « Caroline Chevalier et Charlotte Poulsen », galerie Keramikum Gloria Hasse,
Darmstadt (D).
« D’une antilope à l’autre », galerie de l’Ancienne Poste, Toucy.
2002 – « Pistes », avec Philippe Dubuc et la peintre Simone Partyka, galerie Terra Viva,
Saint-Quentin-la-Poterie.
« Zèbres sur Nère », château des Stuarts, Aubigny-sur-Nère.
2001 – « Ménagerie », 4es journées de la céramique, place Saint-Sulpice, Paris.
2000 – « L’Opéra des girafes », centre céramique, La Borne.

EXPOSITIONS COLLECTIVES
2013 – « Aan Tafel ! A table ! » Galerie Iroha,Dordrecht, Pays-Bas.
du 16 février au 16 mars
2012 – « Terranimale » à Saint-Leu-la-Forêt, le 1, 2 et 3 juin.
La Galerie du Château de Gargilesse, du 26 mai au 2 septembre.
2011 – « Salon – Contrastes », Rencontres Céramiques ,2011 à Roubaix le 11, 12 et 13 mars.
2010 – Participation à une cuisson collective, d’une durée de 10 jours et nuits, au four japonais de type « teppô-gama » à La Borne.
Avec Steen Kepp, Claudi Casanovas, Pep Madrenas et Fabienne Classen«.
« Terres d’Empreintes « Céramique Internationale Contemporaine, Le Sel de Sèvres,
Sèvres du 21 mai au 13 juin.
2009 – « La Grande Expo des 20 Ans » Galerie Terra Viva, Saint-Quentin-la Poterie (Gard),
du 14 juin au 20 juillet
2008 – « Bestiaire », maison de la céramique contemporaine, Giroussens (Tarn),
du 15 février au 13 avril.
« Kunst 2008 », Gamle Aabyhoj (Danemark), du 12 avril au 20 août.
« Natuur en Sculptuur XXXVIII », Eersel (Pays-Bas), du 24 mai au 24 août.
« Terres Animales », La Briqueterie, Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), du 31 mai au 28 septembre.
2007 – « 1997-2007, 10 ans de la Galerie », galerie de l’Ancienne Poste, Toucy (Yonne),
du 3 mars au 3 mai, avec Helena Klug, Brigitte Sabatier et Charlotte Poulsen.
« Un air de campagne », galerie Médiart, Paris 3ème, avec Louis Jordan, peintre,
du 3 mai au 26 mai.
« Les Journées de la Céramique », 10ème édition, place Saint-Sulpice, Paris 6ème,
du 5 juillet au 8 juillet.
10ème Rencontres céramiques à La Borne (Cher), invitées Eva Haudum (O) et Charlotte Thorup (DK) du 13 juillet au 21 juillet.
« Céramiques Contemporaines, LeZ’Animaux », Château des Bouillants, Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), du 8 septembre au 10 octobre (avec Lou Perdu, Joëlle Gervais, Catherine Gianola).
2006 – « Terres animales », galerie Anagama, Saint-Germain-en-Laye (Yvelines),
du 28 septembre au 14 octobre.
25e biennale de Baugé (Maine-et-Loire), centre René d’Anjou, du 5 au 25 octobre.
2005 – Galerie Geneviève Godar, Lille.
Galerie de l’Ancienne Poste, Toucy.
« Bêtes d’argile », galerie Anagama, Saint-Germain-en-Laye.
4e biennale de céramique contemporaine, château du Grand-Pressigny.
« Terres contemporaines, terres de liberté », musée national de Céramique, Sèvres.
2004 – « Bêtes de Terre », musée Joseph Déchelette, Roanne.
2003 – « Photographies [de Michel Zoladz] et œuvres d’artistes », galerie Diorama, Genève (CH).
« Boîtes et Flacons », galerie Terra Viva, Saint-Quentin-la-Poterie.
2002 – « Printemps et Thé », Le Lavoir, Clamart.
« La Folie des Théières », galerie Terra Viva, Saint-Quentin-la-Poterie.
2001 – « Allumer le Feu …», galerie Pierre, Paris.
« Terres de femmes », espace Grandjean, Vallauris.
2000 – « Künstlerisches Spielzeug – spielerische Kunst », 23e salon « Heim und Handwerk »,
Munich (D).
EXPOSITIONS PERMANENTES
Centre Céramique Contemporaine de La Borne (Cher)
Galerie de l’Ancienne Poste, Toucy (Yonne)
Galerie Geneviève Godar, Lille (nord)
Galerie Loes &Reinier, Deventer (NL)
Galerie Sassi-Milici, Vallauris (Alpes-Maritimes).

COLLECTIONS PUBLIQUES
Présidence de la République, 2000.
Comité départemental de tourisme du Cher, 2002.
Musée national de Céramique, Sèvres, 2004.

ARTICLES, CATALOGUES, OUVRAGES ET RADIO
La Borne, un village de potiers / a potter’s village, photographies de Felipe Martinez, ouvrage collectif édité par l’association des potiers de La Borne, Bourges, 1987.

La poterie de Charlotte Poulsen, Christophe Lemarchand in la Revue de la Céramique et du Verre n°51, mars-avril 1990.

Les poissons de grès de Charlotte Poulsen, Marie-José Ballista in Le Berry Républicain, 11 août 1995.

L’inspiration est partout, Nicole Crestou in la Revue de la Céramique et du Verre n°106, mai-juin 1999.

Collectif, Architecture de Feu, quelques fours de La Borne, édition ARgile, Banon, 2000.
Association Paris-Potiers, Théières, photographies de Raymond Sauvaire, catalogue des 3es journées de la céramique, juin 2000.

Un safari immobile, Julien Rapégno in Le Berry Républicain, 28 juillet 2000.
Galerie Pierre, Allumer le Feu…, photographies de Philippe Aladenise, catalogue d’exposition, Paris, mai 2001.

Collectif, La Borne, un village et ses alentours de 1941 à nos jours, tiré à part
de la Revue de la Céramique et du Verre n° 118, mai-juin 2001.

Couverture [photographie de Jean-Luc Barde] de « Faire voir, Faire savoir » n°33,
magazine du conseil général du Cher, avril 2002.

Une girafe dans le métro, rencontre avec Charlotte Poulsen, Brigitte Patient sur France Inter,
matinale du 25 mai 2002.

Drôles de zèbres, Julien Rapégno in Le Berry Républicain, 27 septembre 2002.

Gagan Dadhich, 12 avril-24 juin 2003 : morceaux d’histoires pour une première résidence, Charlotte Poulsen in La Lettre de La Borne n°2, juillet 2003.

Brigitte Bouret, Bêtes de Terre, catalogue d’exposition, musée Joseph Déchelette, Roanne, mai 2004.

Claude Friess, Images d’ateliers, Photographies, catalogue édité par le centre de création céramique de La Borne, mai 2004.

Carnet de voyage / 8e rencontre internationale de La Borne « Céramiques Danoises »,
Charlotte Poulsen in la Revue de la Céramique et du Verre n° 136, mai-juin 2004.

Céramiques danoises, catalogue de la 8e rencontre internationale de Céramique de La Borne, CCCLB, mai 2004.

D’une antilope à l’autre, Nicole Crestou in la Revue de la Céramique et du Verre n° 138,
septembre – octobre 2004.

Bernard Courcoul, Regards sur la céramique contemporaine, catalogue de la 4e biennale du Grand-Pressigny, avril 2005.
Antoinette Faÿ-Hallé, Cinquante ans de céramique française / 1955-2005 / Une collection nationale, éditions de la Réunion des musées nationaux, avril 2005.
Céramique contemporaine, l’âge d’or français, Antoinette Faÿ-Hallé in L’Estampille / L’Objet d’Art n°402, mai 2005.

Sèvres déterre la céramique, Jean-Pierre Thibaudat in Libération, 4 et 5 juin 2005.

Quand La Borne brille à Sèvres, Julien Rapégno in Le Berry Républicain, 22 juin 2005.

Michel Zoladz, Etats, portraits et lieux, ouvrage photographique édité par le CCCLB, novembre 2005.

Histoires de bêtes…, Carole Andréani, la Revue de la céramique et du Verre, n°150, septembre-octobre 2006.

La terre, l’eau, le feu – La céramique française contemporaine, par Philippe Soussens, Artension n°32, novembre-décembre 2006.

Le vestiaire du bestiaire – dossier art animalier, de Pascale Huby ,la Revue Atelier d’Art, n°90, novembre-décembre 2010.

New Ceramics, The European Ceramics Magazine, may/june 2012, article de Nesrin During.

Le projet de Victorine, girafe monumentale

La Revue de la Céramique et Verre  nov 2014 page 3La Revue de la Céramique et Verre  nov 2014 page 4
charlotte histoire d'une girafe
Christine Morrier, Directrice du Parc zoologique d’Amiens, m’a suggéré en juillet 2011 une exposition de mon bestiaire dans le Parc. Cette proposition m’a fait réfléchir, et je lui ai proposé de travailler sur deux girafes de grande taille. Dès l’automne j’ai écrit mon projet.
Début 2012, j’ai pris contact avec deux ateliers, l’un en France, l’autre au Danemark, susceptibles de m’aider à réaliser des girafes de 3,50 m. Mon idée était de faire de ce projet une histoire entre le Danemark et la France. Tommerup Keramiske Vaerksted au DK. m’a proposé un premier devis chiffré. Au Danemark je suis allée voir un architecte, pour me renseigner sur différents points liés à cette construction.
L’étape suivante a consisté à trouver un financement. En juillet 2012, je suis allée à Amiens rencontrer Christine Morrier. L’idée nous est venue d’associer à ce projet un Parc Zoologique au Danemark. Le premier choix s’est porté sur le Zoo de Odense, tout près de l’entreprise danoise où les girafes pourraient être réalisées. J’ avais déjà visité ce parc et admiré leurs belles girafes. Quand, j’ai pris contact avec le directeur en automne 2012, je lui ai proposé de le rencontrer. En janvier 2013, il m’a téléphoné pour me dire que mon projet ne correspondait pas à leur planning pour le moment.
Entre temps, j’ai préparé une exposition à la Galerie Iroha à Dordrecht aux Pays-Bas pour le mois d’avril 2013.
Le 25 mai, jour de forte pluie, j’ était dans mon atelier quand j’ai aperçu 4 personnes dans ma cour. Ils m’ont demandé si je créais des animaux de grande taille, Aussitôt j’ai pu leur présenter mon projet et ils m’ont répondu simplement « ça nous intéresse« . Au mois d’octobre le contrat et le calendrier étaient signés. Véronique et Jean-Louis Delvaux  ont souhaité que la girafe soit construite en France.
Victorine sera la première.

photo bernadette 2 P1030181

P1030178 P1030174

P1030173

 

 

Pendant mon parcours au Beaux Arts à Aarhus entre 1969-1973, j’ai suivi des cours de pédagogie afin de pouvoir enseigner plus tard.

Fin été 1978 mon ancien professeur de céramique m’a proposé de postuler pour le remplacer pendant deux ans. J’étais responsable de la section céramique « grès et porcelaine » à « Aarhus Kunst-Akademi »

En 1981, je me suis réinstallée à La Borne et pendant quelques années je me suis consacrée à mon atelier et à ma famille. Il y a toujours eu des jeunes qui voulaient apprendre ce métier. Ils passaient dans mon atelier et restaient pendant des périodes plus ou moins longues pendant lesquelles j’ai eu le plaisir de leur transmettre en partie mon savoir acquis.

Entre 2003 et 2008 J’ai accédé à la fonction de « de maître de stage » pour des élèves en formation à « La Maison de la Céramique à Dieulefit », région Rhône-Alpes.

« Maitre de stage » signifie suivre et conseiller les étudiants pendant leur formation. La relation qui se noue avec les élèves est privilégiée puisqu’ils habitent un moment chez toi ce qui permet de transmettre les connaissances et de leur faire vivre ce métier « sur le tas ».

Depuis 2002 j’anime des stages à La Borne, des stages orientés vers le modelage animalier. Ce thème m’a intensément inspiré pour mes propres pièces; j’ai essayé d’insuffler une bouffée de vie dans chacun de ces êtres singuliers. Les deux regards qui se croisent, celui de la Danoise et de l’autre qui n’est plus tout a fait Danoise, m’aide à prendre du recul.

Travailler avec les autres sur ce thème animalier me pousse à mieux formuler ma pensée ; qu’est que je cherche ? Qu’est que je souhaite exprimer ? Qu’est que je cherche à faire comprendre et partager ?

J’ai d’abord souhaité me rendre près de la nature de l’animal. Je suis allée à la médiathèque chercher de la documentation, puis au Zoo. La deuxième approche, je l’ai trouvée dans des livres et dans les musées. Il y a des animaux stylisés magnifiques. Ils sont inscrits dans l’histoire de Égypte, de l’Iran et de la Turquie.

Le troisième aspect était d’aborder ce thème de manière abstraite. Là j’ai trouvé l’inspiration dans les œuvres d’artistes contemporains.

Les rendez-vous dans mon l’atelier, entre moi la céramiste et l’argile, peuvent être des moments intenses de création et de bonheur, mais aussi des moments solitaires où seulement le radio m’accompagne comme une petite fenêtre ouverte sur le monde.

Il y a des jours où je me demande à quoi ça sert, tout ce temps passé ! Gagner ma vie bien sur.. Mais je cherche un sens à tout ça..

Le rencontre avec l’autre est essentielle, le plaisir de pouvoir lui proposer mon expérience, de me confronter à son point de vue et d’échanger avec lui ses idées et son regard. Tous ces moments de rencontre très forts sont possiblse à La Borne, dans mon atelier, autour des cuissons chez les uns et les autres, de « workshops » avec des céramistes français ou étrangers du monde entier, d’installations d’expositions à La Borne où ailleurs, sont riches d’expériences.

C’est mon plaisir de partager ces morceaux de vie.