Charlotte Poulsen

Blanc er noir, h 40 et 48cm

Les nouvelles pièces de Charlotte Poulsen sont noires, auréolées de blanc. Ces montagnes abstraites rehaussent le relief de son pays de naissance, le Danemark. Un soupçon de sommet relève le plat comme une pincée de sel excite l’appétit.

Une bande de terre blanche effleure la cime des pièces le mouvement d’un battement d’ailes d’oiseau. Cet envol de Charlotte nous fait escalader les parois noires de ses montagnes pour effleurer le blanc en lévitation.

Reflet de ce que nous essayons d’atteindre.

Sur deux pièces, un petit rectangle blanc, comme un écran de cinéma tendu sur la nuit, insinue la couleur, distille son étincelle de lumière, pour nous éclairer un peu plus loin, un peu plus haut.

« Une fois en haut de la montagne, continue à grimper », cette pensée asiatique conforte la démarche de Charlotte qui se détache de son connu, pour migrer de plus en plus en elle.

Bernard David, le 3 octobre 2011

 

Une réflexion sur “ Charlotte Poulsen ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LESS IS MORE